Loot lecture et JV du 20/03/2022

Bonjour à tous ! Comment allez-vous ? Ici ça va de mieux en mieux ! Mon genou guérit, j’ai des offres d’emploi qui entrent, j’ai vécu un Grand Prix d’ouverture de saison de Formule 1 exceptionnel, bref tout va pour le mieux ! Par contre, un truc imprévu est venu s’immiscer dans la matrice. La semaine dernière, j’émettais l’hypothèse que cette semaine serait plus calme en achats…

Source : film « Last Action Hero »

Bref, on a du monde à voir, évitons de créer une file d’attente et commençons fissa la visite. C’est parti !

On va commencer par la partie lecture, avec les mangas. Et c’est le premier hic de la semaine, j’avais mal lu mon planning que je pensais composé de seulement 2 sorties… *rire dément*

  • Magus of the Library tome 5 : vraiment, ce manga sort beaucoup trop lentement, c’est un chef-d’oeuvre.
  • Le cauchemar d’Innsmouth tome 2
  • Horimiya tome 3
  • UQ Holder tome 26 : contrairement à une amie, je suis impatient que ça se finisse car je n’ai vraiment plus la motivation de suivre l’histoire. J’essaierai sans doute de me refaire l’intégrale un de ces quatre, mais clairement je retombe avec ce manga dans l’ennui énorme que fut l’interminable dernier arc de Negima.
  • 86 tome 1 : cette adaptation manga sera ma porte d’entrée dans cet univers. Conseillée par mon libraire, je n’ai pas vu l’anime et le LN est publié chez nous par un éditeur qui m’a dans le collimateur (ceci depuis que j’ai supposé un achat de likes sur certains tweets étrangement très aimés alors que les interactions de cet éditeur alors naissant étaient quasiment inexistantes). Du coup, espérons que ce soit bien !
  • Super HxEros tome 6
  • A Fantasy Lazy Life tome 10

Et voilà qui conclut la partie mangas de cet article. Oui, maintenant vous voyez pourquoi, naïf, j’ai eu mon esprit qui a bloqué quand je me suis pointé à la caisse de mon libraire.

Mais je n’ai pas que ça en lecture ! En effet, tout près de chez moi, une association organisait ce weekend une brocante avec plein de choses, et notamment PLEIN DE LIVRES. Malheureusement pour certains, ce sont essentiellement des restes d’une bibliothèque fermée depuis pas mal de temps, et aussi des livres qui ont trop souffert dans le temps. Ce qui ne m’a pas empêché de repartir avec certains livres !

  • Le Bazar des mauvais rêves, par Stephen King (le prénom se prononce « Stiveune ») : je suis un fan du maître de l’horreur, et je n’avais pas ce recueil de nouvelles, donc belle addition à ma collection !
  • La Gloire de mon Père, de Marcel Pagnol : c’est un auteur que j’apprécie beaucoup. Les films de ses oeuvres sont biens, mais j’aime aussi beaucoup ses romans. Pour le coup, j’avoue qu’en écrivant cet article, je me demande si je en l’avais pas déjà… Bah, à 50 centimes au pire c’est rien.
  • Le Château de ma Mère, de Marcel Pagnol : suite du précédent.
  • Le Temps des Amours, de Marcel Pagnol : anecdotes supplémentaires dans l’histoire de l’auteur. Petite anecdote, j’ai acheté ce livre 2 fois dans des éditions différentes à la brocante, ayant lu trop vite j’étais persuadé d’avoir pris « Le temps des secrets », dernier tome de cette série, alors que non, j’avais mal lu et que les Secrets n’ont jamais été dans les bacs de la brocante. Oups. La seconde édition a d’ailleurs sans doute croisé de l’eau, la moitié basse du roman étant toute ondulée et moins souple.

Et voilà pour la partie romans de brocante. J’adore les brocantes, c’est la principale frustration depuis que ma voiture m’a quittée il y a bientôt 2 ans. Du coup, quand j’en vois une près de chez moi, je fonce.

Du coup, on a fini avec la lecture. n peut passer au colis que j’avais complètement oublié ! En effet, je suis quelqu’un qui commande beaucoup d’éditions physiques limitées de jeux, et du coup il arrive que j’oublie certains colis avant qu’ils n’apparaissent comme par magie dans ma boîte aux lettres. Et cette fois, c’était un colis Play-Asia contenant 3 éditions limitées de chez eastasiasoft !

Avant de découvrir plus en détail ces éditions, détaillons les jeux :

  • Trigger Witch : c’est un « twin stick shooter » (jeu de tir où un joystick dirige le personnage, l’autre la direction des tirs) avec une sorcière qui s’est dit que la magie, c’est bien, mais les flingues, c’est cool. Concept totalement barré qui m’intrigue beaucoup.
  • Smashing the Battle Ghost Soul : évolution du jeu de base Smashing the Battle (disponible notamment sur Steam), designs des personnages par la personne derrière ceux des Valkyrie Drive, c’est un hack’n’slash qui a l’air franchement sympa.
  • Love Esquire : un mélange de RPG et de simulation de drague, c’était oui direct.

Toutes ces éditions limitées étaient au même prix (une quarantaine d’euros) et sont globalement composées des mêmes choses, donc je vais poster les 3 photos et faire une simple description des contenus globale ensuite. C’est parti.

Donc ces éditions se composent toutes, dans le même ordre sur les photos, de :

  • la grande boîte, chaque fois avec le côté verso
  • le jeu dans sa boîte avec notice
  • une OST sur 1 ou 2 CD selon la taille
  • un autocollant de Play-Asia aux couleurs du jeu
  • un certificat d’authenticité numéroté avec une petite phrase exclusive à chaque jeu.

Bref, voilà pour présenter assez rapidement ce trio de jeux en provenance directe de chez EAS et Play-Asia.

Et c’est sur cela que l’on va finir cet article ! Beaucoup trop de choses par rapport à ce qui était prévu au départ, j’en ai marre de me retrouver sous autant de trucs XD Promis je me calme quand je veux !

Sur ce, je vous laisse retourner à vos occupations, continuez à éviter les sorties inutiles, portez absolument un masque si vous le devez pour protéger les autres, faites-vous vacciner et faites vos rappels pour qu’on sorte de la merde actuelle je vous en prie, et comme d’habitude n’hésitez pas à réagir à cet article en commentaire, ou sur Facebook (inactif en public, sert juste pour quelques groupes, amis et les annonces de nouveaux articles), Twitter ou Mastodon ! A la prochaine tout le monde !

Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.